De la propagande à l’action armée 1943 - printemps 1944

Affiche :

Le débarquement anglo-américain au Maroc et en Algérie le 8 novembre 1942 entraîne en représailles l’invasion de la zone sud par les Allemands. Ces événements accélèrent, sous l’égide de Jean Moulin, le processus d’union de la Résistance avec les syndicats et partis politiques de toutes obédiences apportant au général de Gaulle, tenu à l’écart par les Alliés, une légitimité indéniable. La mise sur pied par Jean Moulin du Conseil de la Résistance, réuni en séance plénière le 27 mai 1943 à Paris, assure une forte représentation à Libération-Nord avec Charles Laurent puis Henri Ribière (pour le mouvement), Louis Saillant (CGT) et Gaston Tessier (CFTC).

Le prix humain est de plus en plus lourd. En mars 1943, Christian Pineau a été arrêté à Lyon puis déporté à Buchenwald?; Jean Cavaillès, chef de Cohors, est arrêté en août boulevard Saint-Michel à Paris. Jean Gosset qui prend alors le relais, est arrêté à son tour en gare de Rennes le 24 avril 1944 et déporté à Neuengamme fin juillet.

Libération-Nord a désormais deux priorités?:

la lutte contre le Service du travail obligatoire (STO) par la fabrication de faux papiers et l’action armée. L’organisation paramilitaire de Libération-Nord était jusque-là peu développée par rapport aux autres mouvements malgré la présence de nombreux officiers de carrière. De retour de Londres en 1943, Cavaillès organise des groupes francs et charge le colonel Zarapoff, aidé de Jean Gosset, de constituer l’Armée secrète (AS) du mouvement. Mais les volontaires manquent la plupart du temps d’instruction militaire et d’armes.

Plan du dépôt des Batignolles (Paris 17e)
Plan du dépôt des Batignolles (Paris 17e)
Crédit : Association Libération Nord
Plan du dépôt des Batignolles (Paris 17e)
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Plan du dépôt des Batignolles (Paris 17e)
Crédit : Association Libération Nord

Reproduction sur papier calque à l’encre de chine, d’un plan du dépôt des Batignolles (Paris 17e) avec les accès, les points sensibles et les abris contre les bombardements, en vue d’une opération armée. De tels plans impliquaient des complicités résistantes parmi les employés.



Collection : Association Libération Nord - Type d'objet : Document - Date: 64*24,8 - Dimensions : 64*24,8
Plan de l’atelier de dépôts de Vitry-sur-Seine
Plan de l’atelier de dépôts de Vitry-sur-Seine
Crédit : Association Libération Nord
Plan de l’atelier de dépôts de Vitry-sur-Seine
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Plan de l’atelier de dépôts de Vitry-sur-Seine
Crédit : Association Libération Nord

Reproduction sur papier calque à l’encre de chine du plan de l’atelier de dépôts de Vitry-sur-Seine (Seine-et-Marne à l’époque, Val-de-Marne actuel) en vue d’une opération.



Collection : Association Libération Nord - Type d'objet : Document - Date: 1941-1944 - Dimensions : 28*21
Gabriel Thierry (1896-1972)
Gabriel Thierry (1896-1972)
Crédit : Archives de l’Ordre de la Libération
Gabriel Thierry (1896-1972)
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Gabriel Thierry (1896-1972)
Crédit : Archives de l’Ordre de la Libération

Employé des chemins de fer, Gabriel Thierry fonde un réseau de renseignements et de sabotage dès 1940. Son réseau est spécialisé dans le sabotage des voies ferrées : comme celui de 13 locomotives à Troyes. Repéré, il gagne Paris où il intègre Libération-Nord dont il dirige le service de sabotages ferroviaires. Parallèlement, il réorganise les forces du mouvement dans l’Est. Il devient président du Comité départemental de Libération de l’Aube, y forme des maquis et reconstitue le réseau “Résistance Fer”.

À la tête des opérations au moment de la libération, Gabriel Thierry dirige plus de 210 sabotages anéantissant tout le réseau ferroviaire de la région. Il prend la tête de l’insurrection à Troyes le 25 août 1944. Il est fait Compagnon de la Libération le 26 janvier 1946.



Collection : Archives de l’Ordre de la Libération - Type d'objet : Photo -
Colonel Fouré, El Targui (1885-1945)
Colonel Fouré, El Targui (1885-1945)
Crédit : Dépôt Fouré, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Colonel Fouré, El Targui (1885-1945)
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Colonel Fouré, El Targui (1885-1945)
Crédit : Dépôt Fouré, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Robert Fouré s’engage très jeune dans l’infanterie coloniale puis intègre l’école militaire de l’infanterie de Saint-Maixent. Affecté au 57e bataillon des Chasseurs de 1914 à 1918, il est récompensé de sa vaillance par la croix de guerre et une nomination au grade de Capitaine. En 1938, il est promu colonel. En septembre 1939, il se trouve à Bizerte, adjoint du préfet maritime et commandant de la subdivision de Tunis. Victime des mesures de l’armistice, il est mis à la retraite et regagne la métropole. Il cherche alors à nouer des contacts.

Par sa femme Alice, il est introduit au réseau Zéro France (belge), filière d’évasion et de renseignement. Il intègre ensuite le mouvement Libération-Nord. À la suite de l’arrestation du général Lugand en décembre 1943, il lui succède à la tête des groupes paramilitaires du mouvement. Nommé chef d’État major de la région P (Ile-de-France) des FFI à la fin 1943, il a sous son commandement onze départements.

En mai 1944, il est arrêté par la Gestapo à son domicile, rue de Rennes et incarcéré à Fresnes. Déporté au camp de Dora par le convoi du 15 août 1944, il meurt au printemps 1945.

 



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Photo -
Alice Fouré (1893-1959)
Alice Fouré (1893-1959)
Crédit : Dépôt Fouré, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Alice Fouré (1893-1959)
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Alice Fouré (1893-1959)
Crédit : Dépôt Fouré, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Alice Clausse, brestoise épouse à 18 ans l’officier de carrière Robert Fouré qu’elle suit dans ses différents postes. Dans les années Trente, elle est à Paris où elle emménage rue de Rennes qui devient le cœur de l’action résistante du couple.

Lorsque son mari est victime d’une mise à la retraite consécutive à l’armistice, elle assure les premiers contacts de ce dernier avec la Résistance. Son implication aux côtés de son mari est forte et cette femme de caractère lors de l’arrestation de la famille rue de Rennes en mars 1944, soustrait des documents compromettants qu’elle détruit ensuite.

Les papiers de famille attestent de l’abnégation de cette femme devenue veuve qui s’emploie à faire reconnaître l’action de son mari au sein de Libération-Nord, en ne sollicitant jamais aucune reconnaissance pour sa propre action. Elle incarne ces femmes anonymes dont la Résistance est faite de gestes quotidiens comme de lutte contre l’ennemi.

 



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Photo -
Compte rendu de la première séance du comité militaire de la zone nord (recto)
Compte rendu de la première séance du comité militaire
Crédit : Dépôt Fouré, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Compte rendu de la première séance du comité militaire de la zone nord (recto), Compte rendu de la première séance du comité militaire de la zone nord (verso)
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Compte rendu de la première séance du comité militaire
Crédit : Dépôt Fouré, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Compte rendu de la première séance du comité militaire de la zone nord désignant les principaux responsables, 13 août 1943.

 



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Document - Date: 13/08/1943 - Dimensions : 20,8*26,8
Instruction n°1 du commandement militaire des Forces françaises de l’Intérieur (recto)
Instruction n°1 du commandement militaire des Forces françaises de l’Intérieur
Crédit : Dépôt Fouré, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Instruction n°1 du commandement militaire des Forces françaises de l’Intérieur (recto), Instruction n°1 du commandement militaire des Forces françaises de l’Intérieur (verso)
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Instruction n°1 du commandement militaire des Forces françaises de l’Intérieur
Crédit : Dépôt Fouré, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Instruction n°1 du commandement militaire des Forces françaises de l’Intérieur de la région P (Ile-de-France) mettant en garde contre la circulation de faux documents diffusés par les Allemands.

 



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Document - Date: 21*26.5 -
Les Nouveaux Temps, quotidien collaborationniste
Les Nouveaux Temps, quotidien collaborationniste
Crédit : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Les Nouveaux Temps, quotidien collaborationniste
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Les Nouveaux Temps, quotidien collaborationniste
Crédit : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Les Nouveaux Temps, quotidien collaborationniste, fondé par Jean Luchaire le 1er novembre 1940 avec l’aide de l’ambassade d’Allemagne, février 1944.



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Presse - Date: 10/02/1944 - Dimensions : 49.4*63.5
Organisation militaire de Libération dans la zone nord, 1944 (page 1)
Organisation militaire de Libération dans la zone nord, 1944
Crédit : Dépôt Fouré, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Organisation militaire de Libération dans la zone nord, 1944 (page 1), Organisation militaire de Libération dans la zone nord, 1944 (page 2), Organisation militaire de Libération dans la zone nord, 1944 (page 3)
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Organisation militaire de Libération dans la zone nord, 1944
Crédit : Dépôt Fouré, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Liste des mouvements de Résistance et de leurs chefs par région, subdivision de région et département



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Document - Date: 1944 - Dimensions : 21*27
Attestation du colonel Rol-Tanguy concernant le colonel Fouré
Attestation du colonel Rol-Tanguy concernant le colonel Fouré
Crédit : Dépôt Fouré, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Attestation du colonel Rol-Tanguy concernant le colonel Fouré
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Attestation du colonel Rol-Tanguy concernant le colonel Fouré
Crédit : Dépôt Fouré, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Document - Date: 14/071943 - Numéro d'inventaire : 21*27 -
Crayons allumeurs britannique à retardement
Crayons allumeurs britannique à retardement
Crédit : Musée de l’Ordre de la Libération, Paris
Crayons allumeurs britannique à retardement
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Crayons allumeurs britannique à retardement
Crédit : Musée de l’Ordre de la Libération, Paris

Crayons allumeurs britannique à retardement largement utilisés par les résistants, début 1944.



Collection : Musée de l’Ordre de la Libération, Paris - Type d'objet : Document - Date: Début 1944 -
Container largué par la Royal Air Force
Container largué par la Royal Air Force
Crédit : Musée de la Résistance nationale, Champigny-sur-Marne
Container largué par la Royal Air Force
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Container largué par la Royal Air Force
Crédit : Musée de la Résistance nationale, Champigny-sur-Marne

Container largué par la Royal Air Force dans lequel étaient livrés les armements pour les résistants.



Collection : Musée de la Résistance nationale, Champigny-sur-Marne - Type d'objet : Document - Numéro d'inventaire : 38*168 -

Pages