Le refus - été 1940

Drapeau nazi sur l’Arc de Triomphe, été 1940

Traumatisés par la défaite et l’occupation du pays, les Français sont longs à émerger du chaos.
Face au pays démantelé ils semblent hébétés. À Paris, le poids de l’Occupation se fait lourdement sentir par la vision des oriflammes nazis sur les édifices publics et des panneaux de signalisation allemands. Tout cela semble insupportable à quelques-uns. L’un des premiers à refuser cette situation est Christian Pineau, militant syndicaliste à la Fédération des fonctionnaires, qui compare l’occupant “à un corps étranger que l’organisme doit éliminer s’il veut survivre”.

Pour lui comme pour d’autres, l’espoir est symbolisé par la radio anglaise. Sur place, il faut convaincre proches et amis sûrs dans une sorte de porte à porte patriotique. Christian Pineau tente de regrouper autour de lui les syndicalistes dont son collègue Robert Lacoste, fonctionnaire à la Caisse des Dépôts et Consignations, l’un des premiers à le rejoindre. Avec son aide, il s’engage sur la voie de la rébellion en rédigeant avec une douzaine de camarades du Comité d’études économiques et syndicales réunis dans son appartement, 52 rue de Verneuil, un Manifeste du Syndicalisme.

Celui-ci tiré à la ronéo dans les locaux de la Caisse d’Assurances sociales “Le travail” paraît le 15 novembre 1940 revêtu de la signature de neuf confédérés et trois syndicalistes chrétiens. Plusieurs points sont déclinés dont l’anticapitalisme, le respect de la démocratie et de la personne humaine. L’antisémitisme y est dénoncé tout comme les persécutions religieuses.

Carte de France représentant les zones d'occupation
Les zones d'occupation
Crédit : Cartographe Latitude, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Carte de France représentant les zones d'occupation
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Les zones d'occupation
Crédit : Cartographe Latitude, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Carte de la France démantelée au lendemain de la signature des conventions d’armistice avec l’Allemagne et l’Italie établissant une zone interdite et annexée, ainsi qu'une une ligne de démarcation entre la zone occupée et la zone sud.



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Carte -
Adolphe Hitler à Paris
Adolf Hitler à Paris
Crédit : Coll. Weil, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Adolphe Hitler à Paris
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Adolf Hitler à Paris
Crédit : Coll. Weil, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Adolf Hitler au lendemain de la signature de l’armistice s’offre une visite éclair à Paris avec un état-major rapproché composé de  l’architecte Albert Speer, du sculpteur Arno Brecker.. ici   au Trocadéro, 23 juin 1940.



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Photo - Date: 23/06/1943 -
Défilé des soldats allemands rue de Rivoli
Défilé des soldats allemands rue de Rivoli
Crédit : Coll. Bourget, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Défilé des soldats allemands rue de Rivoli
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Défilé des soldats allemands rue de Rivoli
Crédit : Coll. Bourget, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Défilé des soldats allemands rue de Rivoli, été 1940.



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Photo - Date: Été-1940 - Numéro d'inventaire : 2002/336 -
Drapeau nazi sur l’Arc de Triomphe, été 1940
Drapeau nazi sur l’Arc de Triomphe
Crédit : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Drapeau nazi sur l’Arc de Triomphe, été 1940
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Drapeau nazi sur l’Arc de Triomphe
Crédit : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Drapeau nazi sur l’Arc de Triomphe, été 1940.



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Photo - Date: Été-1940 - Numéro d'inventaire : 93/33 -
Oriflamme nazi sur l’Hôtel Meurice, 93-92 rue de Rivoli, Paris
Oriflamme nazi sur l’Hôtel Meurice
Crédit : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Oriflamme nazi sur l’Hôtel Meurice, 93-92 rue de Rivoli, Paris
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Oriflamme nazi sur l’Hôtel Meurice
Crédit : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Oriflamme nazi sur l’Hôtel Meurice, siège du commandement du GroB Paris (Grand Paris), rue de Rivoli, 1941.



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Photo - Date: 1941 - Numéro d'inventaire : 93/32 -
Livret "Paroles dorées de Mr. Churchill adressées à la Nation Française"
Livret "Paroles dorées de Mr. Churchill adressées à la Nation Française"
Crédit : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Livret "Paroles dorées de Mr. Churchill adressées à la Nation Française", Livret "Paroles dorées de Mr. Churchill adressées à la Nation Française", Livret "Paroles dorées de Mr. Churchill adressées à la Nation Française", Livret "Paroles dorées de Mr. Churchill adressées à la Nation Française", Livret "Paroles dorées de Mr. Churchill adressées à la Nation Française", Livret "Paroles dorées de Mr. Churchill adressées à la Nation Française", Livret "Paroles dorées de Mr. Churchill adressées à la Nation Française"
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Livret "Paroles dorées de Mr. Churchill adressées à la Nation Française"
Crédit : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Tract diffusé par les services de  propagande  de Vichy contre Winston Churchill, Premier ministre anglais ; la propagande anti-anglaise est d’une virulence extrême après la destruction de la flotte française  à Mers-el-Kébir le 3 juillet 1940.



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Tract - Date: 03/07/1940 - Numéro d'inventaire : 2002.1427 - Dimensions : 10,1*14,2
Photographie du siège de la kommandantur place de l'Opéra
Siège de la Kommandatur place de l’Opéra
Crédit : Coll. André Gandner, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Photographie du siège de la kommandantur place de l'Opéra
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Siège de la Kommandatur place de l’Opéra
Crédit : Coll. André Gandner, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Photographie du siège de la kommandantur place de l'Opéra.



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Photo - Date: 1940 -
Photographie de la rue de Rivoli et ses hôtels réquisitionnés par les allemands
Rue de Rivoli
Crédit : Coll. André Gandner, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Photographie de la rue de Rivoli et ses hôtels réquisitionnés par les allemands
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Rue de Rivoli
Crédit : Coll. André Gandner, Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

La rue de Rivoli et ses hôtels réquisitionnés par les Allemands.



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Photo - Date: 1940 -
 Conseils à l’Occupé - page 7
Conseils à l’Occupé
Crédit : Coll. particulière Guy Robert du Costal
 Conseils à l’Occupé - page 7,  Conseils à l’Occupé - pages 8 et 9,  Conseils à l’Occupé - pages 10 et 11,  Conseils à l’Occupé - pages 12 et 13,  Conseils à l’Occupé - pages 14 et 15,  Conseils à l’Occupé - pages 16 et 17,  Conseils à l’Occupé - pages 18 et 19,  Conseils à l’Occupé - page 20
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Conseils à l’Occupé
Crédit : Coll. particulière Guy Robert du Costal

Les Conseils à L’occupé paraissent à Paris dès les premiers jours de l’Occupation. En juillet 1940, Jean Texcier militant socialiste, se dit profondément ulcéré par la présence allemande et par l’attitude des Parisiens à l’égard des Occupants. D’où son idée de rédiger trente-trois «  Conseils à l’Occupé » destinés aux Français pour les faire réfléchir sur la conduite à tenir, face à une situation humiliante. Cet écrit paru début août n’est pas le seul, il  appartient aux tout premiers tracts clandestins circulant sous le manteau comme des papillons, des prières, des poésies, « le traité des maladies contagieuses », « les Prophéties de Sainte Odile… »

Sous un mode humoristique, Jean Texcier veut faire comprendre à ses lecteurs que tout n’est pas acceptable d’où le ton de connivence qu’il emploie envers eux, en les interpellant et en les tutoyant. Il n’hésite pas à multiplier les mots d’esprit pour réveiller la conscience assoupie de ses compatriotes et les aider à adopter un jugement sain face à la correction des Occupants. Chaque fois qu’il le peut, il colle au plus près de la situation et en tire un conseil.

L’une de ses invitations lancées aux Parisiens concerne la diffusion de ses écrits. Il invite ceux qui ont les précieux feuillets entre leurs mains à les recopier le plus discrètement possible pour les distribuer autour d’eux avec ce clin d’œil complice « bonne occupation pour des occupés ». Des extraits ont été lus par Maurice Schumann à la BBC.

Agnès Humbert qui appartient au groupe du Réseau du Musée de l’homme explique dans ses Mémoires avoir eu entre ses mains le 17 août 1940 le document, l’avoir recopié et diffusé.  Parmi les commentaires et les conseils que l’auteur relève, outre l’admiration portée aux Anglais figure un redressement moral, la dignité, essentiels dans les épreuves que les Français vont traverser.


L’auteur :

Jean Texcier, alias Serge Boze (1888-1957), après des études de droit, ce militant partisan d’un socialisme de réforme est du comité de rédaction de la Vie socialiste. Haut fonctionnaire, il refuse tout compromis avec le gouvernement de Vichy qui le révoque en 1941. Il poursuit ses attaques contre l’occupant par les Propos de l’Occupé, Lettres à François publiés en 1945 sous le titre Ecrit dans la nuit

Fondateur de Libération-Nord, il rédige le journal après l’arrestation de Christian Pineau. Partie prenante du Comité d’action socialiste-nord, il participe à son unification avec le  CAS de zone sud. Le mouvement le délègue à l’Assemblée consultative provisoire d’Alger. Il est un des grands éditorialistes  de l’après-guerre, entre autres Combat, Libé-Soir et Clartés.

 

 



Collection : Collection particulière - Type d'objet : Document -
Tract lancé sur Paris le 26 septembre 1940 évoquant les mesures prises par Churchill et Roosevelt pour débarrasser la France des Allemands
"La France a de nouveau pris les armes commandées par le Général de Gaulle"
Crédit : Coll. Marcjanna Marcinkowski.
Tract lancé sur Paris le 26 septembre 1940 évoquant les mesures prises par Churchill et Roosevelt pour débarrasser la France des Allemands
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
"La France a de nouveau pris les armes commandées par le Général de Gaulle"
Crédit : Coll. Marcjanna Marcinkowski.

Tract lancé sur Paris le 26 septembre 1940 évoquant les mesures prises par Churchill et Roosevelt pour débarrasser la France des Allemands.



Collection : Collection particulière - Type d'objet : Tract - Date: 26/09/1940 - Dimensions : 21*27
Affiche : "Avec ce de Gaulle là, vous ne prendrez rien M. Mrs", éditeurs ligue française anti-britannique
Affiche : "Avec ce de Gaulle là, vous ne prendrez rien..."
Crédit : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Affiche : "Avec ce de Gaulle là, vous ne prendrez rien M. Mrs", éditeurs ligue française anti-britannique
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Affiche : "Avec ce de Gaulle là, vous ne prendrez rien..."
Crédit : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Affiche de propagande du gouvernement de Vichy vilipendant le Premier ministre anglais Winston Churchill et le Général de Gaulle après l’échec de la tentative anglo-gaulliste de ralliement de l’A-OF à Dakar, 23-25 septembre 1940.



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Affiche - Date: 1940 - Numéro d'inventaire : 2002.328 - Dimensions : 78,9*118
Tract "L'ordre nouveau… de la servitude".
Tract "L'ordre nouveau… de la servitude"
Crédit : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)
Tract "L'ordre nouveau… de la servitude"., Tract "L'ordre nouveau… de la servitude".
Cliquer sur l'image pour l'agrandir et pour voir la série d’images si elle existe
Tract "L'ordre nouveau… de la servitude"
Crédit : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris)

Tract de propagande antinazie dénonçant la collaboration et l’« ordre nouveau » que veulent imposer les Allemands. On notera les croix de Lorraine surajoutées sur le document.



Collection : Musée du général Leclerc/Musée Jean Moulin (Ville de Paris) - Type d'objet : Tract - Date: 10/1940 - Numéro d'inventaire : 2008.00.10 - Dimensions : 13,5*18,7

Pages